Conduite accompagnée

Conduite accompagnée – Le déroulement de la formation

AAC Conduite accompagnéeFormation initiale à l’école de conduite
Conditions requises : age minimum 16 ans
· Inscription dans une Ecole de Conduite agréée pour l’Apprentissage anticipé.
· Minimum obligatoire du nombre de leçons dans un véhicule (20) et en salle de cours
Quatre étapes du programme de formation, minimum requis pour chacune d’elles.
· Une fois le minimum requis atteint, et l’épreuve théorique réussie, il vous est décerné l’«Attestation de fin de formation initiale ».
Attention toutefois, la durée de votre formation est fonction :
– De l’évaluation de départ qui indique votre besoin personnalisé de temps de formation en nombre d’heures. – Ainsi que du temps d’apprentissage nécessaire pour la validerde la totalité des objectifs des 4 étapes du programme d’apprentissage de la conduite.

Conduite accompagnée :
Vous conduisez avec accompagné et vous revenez au minimum 2 fois à l’auto-école pour les formations pédagogiques.

Examen du permis de conduire :
– Si vous réussissez à l’examen, vous avez le droit de conduire seul sans accompagnateur.
– Vous disposez d’un peu d’expérience, mais vous avez encore beaucoup de progrès à faire…

Les points importants de la formation :

Conduite en ville
Conduite en ville en conditions difficiles

les connaissances théoriques
Indispensables pour assimiler la route, la signalisation, les flux de circulation, etc. Ces connaissances sont sujet de l’épreuve de code du permis de conduire.
Connaissance de la voiture :
Il faut avoir des notions de base du fonctionnement d’une automobile. Connaître toutes les commandes, savoir les situer. Savoir s’installer au volant pour conduire confortablement, sans fatigue.
Démarrage, arrêt, conduite à petite allure hors circulation, dans un trafic faible ou sans trafic.
Familiarisation avec l’embrayage, la boîte de vitesses, les freins, l’accélérateur, le volant, les rétroviseurs, les clignotants.
Conduite en conditions normales
Sur route et en ville, avec le moniteur, mise en pratique des acquisitions théoriques. Découverte de l’évaluation exacte des distances et des vitesses, des relations, des communications avec les autres conducteurs de la route. Adaptation de l’allure : conduite de plus en plus autonome, maîtrise du véhicule, marges de sécurité renforcées.
Conduite en situations difficiles
Insertion de votre véhicule dans une circulation rapide et dense, conduite dans un fort trafic, conduite avec codes et phares, conduite sous la pluie, conduite sur des routes difficiles.